forum sante
Publié le - 1151 visites -

Nager pendant la grossesse

Continuer à pratiquer du sport pendant la grossesse n’a que des avantages. Parmi toutes les activités possibles, la nage reste la meilleure option. Voyons de plus près les bienfaits et les risques qu’une telle pratique représente.

Ce que la nage apporte aux femmes enceintes

Toute fois, l’autorisation d’un médecin plus particulièrement d’un obstétricien est nécessaire avant d’effectuer une séance. Le résultat est positif, vous pouvez de suite vous rendre dans une piscine. Tout cela dans le but de garder la tonicité de votre corps et pourquoi ne pas perdre quelques kilos par l’occasion.

Les muscles de l’abdomen, la performance cardiaque et du système circulatoire sont renforcés avec la nage. En ce qui concerne le soulagement des maux du dos, la détente des muscles, les renforcements des ligaments, etc. sont favorisés par le sport aquatique. En effet, ces symptômes se présentent durant la grossesse.

Le type de nage idéale

Pour les femmes enceintes, le dos crawlé est la nage idéale qu’elles peuvent même pratiquer dans un jaccuzi spa. Cette nage fait travailler toutes les parties du corps avec des mouvements simples et doux. Il suffit d’effectuer une croix sur la brasse et avec un peu de coulée, vous allez pouvoir réduire le pois de votre ventre.

Tous les autres types de nage sont déconseillés, alors autant ne pas jouer les têtus. Avant chaque séance, un petit échauffement s’impose pour que la pratique soit plus efficace et rentable. Il en est de même concernant l’étirement après chaque séance.

Qu’en est-il des risques ?

Pour vos séances, choisissez les heures où il y a peu de monde. Concernant la température de l’eau, elle doit se situer entre 22 et 24°C. Faites attention aux bords de la piscine ainsi que d’éventuel choc avec votre ventre et vos bras.

La plus grande menace à laquelle s’expose les femmes enceintes dans une piscine sont les produits chimiques. Nombreuses sont les allergies qui peuvent se développer à cause de ces produits. Selon la recherche menée par l’Université de Londres et de l’Université de Manchester, le chlore utilisé dans les piscines favorisent l’asthme et l’eczéma pour un bébé plus tard.

Les chercheurs qui ont portés les études ont découvert que le système immunitaire est devenu de plus en plus fragile pour les enfants de la récente génération. En effet, il existe des germes pathogènes qui se développent sans que l’immunité dispose encore de moyen pour y faire face. Une des raisons pour laquelle, certains articles invitent les femmes enceintes à ne pas fréquenter les piscines.

Les publications similaires de "Santé"

  1. 28 Fév. 2017Un amplificateur de son sur mesure695 visites
  2. 11 Nov. 2016Écouter,aider : instaurer la bientraitance667 visites
  3. 6 Juin 2016Une cure de magnésium pour affronter l'hiver en pleine forme755 visites
  4. 2 Mai 2016Mon avis sur les oreillers ergonomiques830 visites